29 septembre 2022

Manifeste de la décroissance inéluctable

Durant la période de pré-campagne présidentielle qui s’achève, les débats autour de la décroissance ont fait apparaître deux courants distincts parmi ceux qui utilisent ce terme. A l’approche du début de la campagne officielle, il importe de bien préciser auprès du grand public quelle est notre interprétation spécifique de la décroissance : c’est la décroissance inéluctable. Cette clarification est rendue d’autant plus nécessaire que le concept de décroissance volontaire tend à se présenter comme la seule interprétation recevable de la décroissance. C’est pourquoi, nous devons mettre en oeuvre tous les moyens pour faire valoir notre interprétation propre, notamment par la diffusion la plus large de ce manifeste en dix points :

  1. Nous, théoriciens de la décroissance inéluctable, rejetons catégoriquement et définitivement la stratégie politique de la masse critique prônée une certaine mouvance dite “décroissante” qui base son action sur l’espoir d’une multiplication des  gestes individuels de réduction de la consommation de ressources naturelles finies.
  2. Ce rejet de nature politique n’implique pas le discrédit ni la condamnation sous aucune forme des choix de vie individuels de ce type, bien au contraire, mais il souligne le caractère négligeable de ces postures à l’échelon mondial.
  3. Nous prenons acte que la quasi-totalité des habitants de la planète ne désire pas adopter un mode de vie frugal, ni opérer une réduction de son niveau de vie.
  4. Nous dénonçons les idéologues qui tentent de persuader leurs militants du contraire et prétendent que les actes de décroissance volontaire individuelles se développent de plus en plus dans le monde.
  5. Nous dénonçons les idéologues qui prétendent que la seule interprétation possible du terme de décroissance est ce type de comportement volontaire et individuel. De ce point de vue, nous considérons qu’ils sont des usurpateurs du terme de décroissance.
  6. Nous dénonçons également ces idéologues pour leurs visées politiciennes et pour leur discours démagogique prônant une décroissance volontaire fatalement porteuse d’une joie de vivre future et n’ayant, en réalité, pour seul objet que l’obtention d’avantages sur-socialisants (dont une dotation financière inconditionnelle) auprès d’un pouvoir politique restant par ailleurs inchangé quant à sa nature oligocratique et capitalistique. De ce point de vue nous considérons qu’ils sont des imposteurs politiques.
  7. Nous affirmons au contraire que la décroissance doit s’interpréter comme une évolution inéluctable du mode de production économique actuel de l’humanité selon les lois de la physique.
  8. La réalité objective nous conduit à affirmer qu’aucun discours sur cette décroissance inéluctable ne sera audible après du grand public, tant que les premiers effets de ce phénomène ne seront pas visibles à l’oeil nu par l’individu ordinaire.
  9. Dans ces conditions, notre mission est d’oeuvrer à mettre en lumière ces premiers effets annonciateurs et à les analyser.
  10. Parallèlement à cette mise en lumière, notre mission et de proposer un programme politique (Le programme pour une société de l’après croissance) qui  se donne pour objectif de gérer la décroissance inéluctable (ou construire le déclin) afin d’éviter le risque majeur d’effondrement lié à la décroissance inéluctable.

Laisser un commentaire