L’imposture écologiste

Christian Laurut – 2012 – 198 pages

La pensée écologiste s’est abattue comme une chape de plomb sur notre société industrielle et ne souffre pas la contradiction, ni au plus haut niveau des administrations centrales, ni dans les diverses sphères de la population d’en bas. Contester les allégations péremptoires des écologistes constitue dès lors un véritable crime et bien peu de gens se risquent à cet exercice périlleux, en ces temps de dictature intellectuelle sur le sujet. Beaucoup d’entre eux par contre doutent et se démarquent, en secret ou comité restreint, de cette pensée unique devenue indispensable pour obtenir un certificat de bon citoyen.

Mais la liberté de pensée et d’expression finit toujours par prendre le dessus et c’est la raison de cet ouvrage, dans lequel se retrouveront tous ceux qui ne font pas leur la maxime de Saint Just « pas de liberté pour les ennemis de la liberté ». En effet, persuadés qu’ils sont de détenir la Vérité pour la Planète et tels les despotes du Comité de Salut Public, les écologistes ne rêvent que de faire tomber sur le bâti horizontal de la machine de Monsieur Guillotin la tête de tous les adeptes de la civilisation industrielle.

En réalité ces nouveaux impérialistes de la pensée ne sont que des imposteurs et pas les détenteurs de l’unique paradigme habilité à appréhender notre société actuelle. Leur imposture réside tout simplement dans la confiscation, au profit d’une action politicienne, de l’écologie, science non exacte étudiant les conditions d’existence des êtres vivants et les rapports qu’ils établissent  avec leur environnement. Les véritables praticiens de cette science, les écologues, se retrouvent ainsi dépossédés de leur expertise par ces charlatans médiatiques dont l’influence auprès des masses est malheureusement proportionnelle à leur niveau d’incompétence. Le lecteur aura ainsi compris que le propos de cet ouvrage prend soin de toujours bien distinguer l’écologie, en tant que science objective neutre, de l’écologie en tant que doctrine politique souvent fâcheuse….. Tout comme on sépare le bon grain de l’ivraie !

Lire un extrait …..

Disponible en versions papier et numérique.

Version papier : 22 euros (port inclus) :


Version numérique : 10 euros : disponible au format PDF (lisible sur tout ordinateur), au format Epub (lisible par la plupart des liseuses), ou au format Kindle (spécifique à la liseuse Amazon). Le lien de téléchargement que vous recevrez après votre paiement vous permettra de choisir entre ces trois options.


 

Sommaire
1. La grande parenthèse historique.
2. Décroissance, connais pas !
3. La fallacieuse réponse écologiste
4. Les décroissants sont-ils « cinglés »?
5. L’écologisme au secours du capitalisme
6. Les rouages du green business
7. La plaisanterie du développement durable
8. Qui a peur du réchauffement ?
9. Ode à la civilisation industrielle
10. Encore un petit effort pour jouer juste!
11. Les dix impostures
1ère imposture : le nom
2ème imposture : Préserver la Planète
3ème Imposture : le principe anthropique
4ème Imposture : le réchauffement climatique
5ème Imposture : Le tri sélectif
6ème imposture : L’agriculture biologique
7ème Imposture : Le nucléaire
8ème Imposture : Les renouvelables électriques
9ème Imposture : Les renouvelables carburants
10ème Imposture : Les nouveaux staliniens
12. La galerie des guignols
13. Manifeste anti-écologiste
14. Epilogue : Comment peut on être anti-écologiste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *